Responsable d’exploitation agricole

Niveau IV de qualification professionnelle (Bac pro CGEA et BP REA)

L’exploitant agricole en polyculture-élevage :

1- Analyse la situation de son exploitation et prend des décisions

Il situe son exploitation dans son environnement. Il définit le statut juridique de son exploitation agricole. Il clarifie ses projets sur le plan technique, économique et main d’oeuvre. Il détermine un revenu minimum et progressif pour sa famille. Il analyse le potentiel de son exploitation et il fait des choix.

2- Met en oeuvre des productions végétales

Il choisit et réalise les opérations de travail du sol. Il réalise la mise en place des cultures. Il effectue les apports d’éléments fertilisants. Il raisonne la place de ses diverses productions végétales dans son exploitation. Il prévoit et organise les travaux d’entretien des cultures. Il entretient le matériel. Il récolte, stocke et/ou commercialise sa production après ou non transformation. Il veille aux conditions de sécurité des opérations précédentes.

3- Met en oeuvre des productions animales

Il alimente ses animaux. Il conduit la reproduction et la sélection des animaux. Il maintient l’hygiène et la santé des animaux. Il définit l’organisation d’un bâtiment d’élevage et réalise les aménagements en fonction des normes techniques et sanitaires. Il raisonne une ou des productions animales. Il stocke et commercialise sa production après ou non transformation. Il veille aux conditions de sécurité des opérations précédentes.

4- Met en oeuvre des activités touristiques

Il positionne l’impact (les retombées) socio-économiques du tourisme rural au niveau national, au niveau de la C.E.E. Il définit les différentes structures d’accueil en milieu rural. Il donne les principales caractéristiques techniques et légales des structures d’accueil en milieu rural. Il définit le produit touristique. Il donne les différents éléments d’un produit touristique. Il valorise son produit touristique en citant les organisations socio-professionnelle lui permettant d’assurer cette promotion Il détermine les compétences nécessaires pour mettre en oeuvre un produit touristique. Il détermine les exigences techniques et personnelles pour mettre en oeuvre une structure d’accueil de tourisme rural. Il détermine le revenu complémentaire apporté par une structure de tourisme rural par rapport au revenu d’une exploitation de polyculture-élevage.

5- Utilise les résultats technico-économigues et financiers de l’exploitation

Il calcule les résultats technico-économiques des ateliers de productions végétales et animales et touristiques. Il utilise les documents comptables de son exploitation. Il établit, interprète et utilise les résultats économiques globaux : il est gestionnaire. Il assure le suivi de la trésorerie de l’exploitation, établit un plan prévisionnel de trésorerie à court terme. Il raisonne la fiscalité de son exploitation agricole. Il raisonne ses prévisions financières. Il se soucie des aspects sociaux de son exploitation (en particulier s’il emploie un travailleur salarié de façon permanente ou occasionnelle).

6- Assure des responsabilités au sein d’organismes Il prend une part active au sein de groupes et d’organisations professionnelles qui se situent dans le prolongement de son activité d’exploitant