Visite de la Bergerie Nationale de Rambouillet 2019

Les apprentis en 1ère année de BTSA Productions Animales du CDFAA87 ont décidé de mener, cette année, leurs Projets d’Initiative et de Communication (PIC) lors du championnat du monde de tonte de mouton qui aura lieu au Dorat, du 04 au 07 juillet. L’objectif de ces PIC est de concevoir et mettre en œuvre une animation à destination d’un public ciblé et de créer des supports de communication associés.

C’est dans ce cadre que la Bergerie Nationale de Rambouillet a confié à un groupe de 6 apprentis la réalisation de panneaux informatifs à destination des visiteurs venus découvrir les moutons Mérinos qui seront exposés en parallèle du championnat de tonte. Les apprentis auront également en charge la présentation d’animaux sur un ring dédié. Une visite du site de Rambouillet a ainsi été organisée le lundi 25 mars pour recueillir l’ensemble des informations nécessaires à la bonne conduite de ces actions.

Ce projet est une véritable opportunité pour les étudiants de s’approprier une démarche de projet, d’identifier les tenants et aboutissants d’une communication réussie et de tisser une relation professionnelle avec l’équipe de la Bergerie Nationale. Il s’inscrit également totalement dans la volonté de mise en place de partenariats entre établissements investis dans l’enseignement et le développement agricole.

Un grand merci à Anne-Marie et à l’ensemble des intervenants qui ont accueillis le groupe durant cette visite pour leur implication et la passion qu’ils ont su transmettre !

Essai épandeurs 2018

Pendant la semaine du 26 au 30 novembre, l’exploitation agricole du lycée de Magnac-Laval a accueilli un essai d’épandeurs à fumiers à table d’épandage. Deux classes d’apprentis en 1ère et 3e année en formation Bac Pro Conduite et Gestion d’une Entreprise Agricole (CGEA) du CDFAA 87 ont pu observer et participer à ces essais.

7 marques ont répondu à l’invitation (Leboulch, Joskin, Gyrax, Thievin, TEBBE, Chevance et Perard), accompagnées de 3 tracteurs et d’une chargeuse.

Lors de cette semaine, la Chambre d’Agriculture (Régionale et Départementale), la presse spécialisée (magasine Matériels Agricoles), les commerciaux et représentants des différentes marques, ainsi que les salariés de l’exploitation du lycée, ont pu tester, comparer et évaluer les différents matériels. Les professionnels ont également pu présenté leurs métiers aux jeunes.

Pour réaliser les tests, un protocole précis a été mis en place :

    • pesée des épandeurs vides et pleins,
    • prise des mesures des épandeurs,
    • mise en place des bacs en ligne droite tous les 10 m et de la règle,
    • réglage des épandeurs,
    • épandage du compost,
    • pesée des bacs vides et pleins, tout comme les échantillons projetés sur la règle.

Lors d’une séance de TP les apprentis ont participé à la collecte des données.

Les tracteurs, eux, ont été évalués au banc d’essai sur différents critères (puissance, hydraulique, consommation…).

Par la suite, toutes les informations récoltées vont être traitées informatiquement, dans le but de rédiger les articles pour le magasine Matériels Agricoles et les fiches techniques pour la Chambre d’Agriculture.

 

Visite du marché de Rungis 2018

Le jeudi 15 novembre 2018, deux classes du CDFAA de la Haute-Vienne ont participé très tôt, le matin, à la visite du marché international de Rungis.

Ces deux classes (BTSA PA 1 et Bac Pro CGEA 2) ont pu découvrir les particularités du plus grand marché du monde, notamment en rencontrant différents professionnels travaillant à Rungis (grossistes, acheteurs, bouchers, restaurateurs…).

Au travers d’une visite guidée, les apprentis ont eu la possibilité de traverser différents pavillons : le pavillon de la marée, celui des viandes, le pavillon du fromage, le pavillon des fruits et légumes, et celui des fleurs.

Ce marché parisien s’étend sur une surface de 234 hectares, employant plus de 12 000 salariés. Il est équipé d’une voie ferroviaire permettant d’irriguer l’ensemble du pays. De plus, il est situé au sud de Paris et est très bien desservi par les différents axes routiers.

Ce marché développe un chiffre d’affaire de 9 milliards d’euros chaque année, avec 2 millions 500 000 tonnes de produits frais vendus.

Au-delà d’être un marché très dynamique, les apprentis se sont aperçus que ce marché était toutefois très humain.

Néanmoins, une cotisation de 300 000 € est demandée pour pouvoir participer au marché. De plus une cotisation mensuelle supplémentaire de 10 000 € est demandée pour avoir un emplacement (une « porte »).

À la fin de la visite, les apprentis ont eu la possibilité de se restaurer au restaurant L’Arrosoir avant de revenir sur leurs pas et de rentrer à Magnac et aux Vaseix.

 

 

Journée Portes Ouvertes du Centre Inter Régional d’Information et de Recherche en Production Ovine (CIIRPO) 2018

Mercredi 19 septembre, les apprentis en BTSA PA1 et BP REA1 du site de Saint Yrieix la Perche ainsi que près de 500 lycéens et étudiants du lycée des Vaseix et des établissements environnants ont participé à la journée portes ouvertes du CIIRPO, co-organisée, tous les deux ans, avec Interbev Nouvelle Aquitaine.

Les apprentis ont donc pu découvrir, au travers d’ateliers diversifiés, les activités menées sur le site du Mourier, les expérimentations mises en place et de nombreuses innovations adaptées à l’élevage ovin. Parmi celles-ci, l’emploi de plaquettes bois en guise de litière, l’utilisation d’une cage de pesée automatique ou bien la mise en place du pâturage hivernal ont particulièrement attiré l’attention des apprenants et de leurs formatrices ! Une démonstration de tonte a également permis à l’ensemble du groupe de poser de nombreuses questions en attendant le championnat du monde qui aura lieu, au Dorat, dans quelques mois.

Ainsi, nous ne doutons pas que cette journée portes ouvertes aura permis à chacun d’appréhender de manière plus réaliste la production ovine actuelle et qu’elle aura rendu l’élevage ovin plus attractif sur les plans techniques et économiques. Suscitant, nous l’espérons, de nombreuses vocations…

Parmi les innovations présentées : des outils de contention et de pesée efficaces.

Une bergerie lumineuse, aérée et une expérimentation de litière en plaquettes bois.

Une démonstration de tonte commentée et captivante.

Des intervenants passionnés et passionnants quelle que soit la thématique abordée!

 

Intégration des apprentis 2018

La première image que les apprentis vont percevoir de leur centre de formation et de l’esprit qui l’anime est primordiale. C’est avec cette conviction que nous avons reconduit, cette année encore, une phase d’intégration pour les apprentis entrants au CDFAA 87.

Les objectifs d’une telle période sont multiples : découverte de l’EPLEFPA* de Limoges et du Nord Haute-Vienne qui sera, en complément de l’entreprise d’apprentissage, le support privilégié de formation des jeunes, établissement d’une relation constructive avec l’équipe éducative et appropriation des modalités de l’apprentissage et de la formation.

C’est dans ce cadre que le lundi 10 septembre, nos 11 nouveaux entrants  en BTSA PA ont découverts le CFA et participé à des jeux coopératifs pour leur permettre de mieux se connaitre.

Nous avons ensuite débuté la seconde journée avec la présentation de l’exploitation agricole des Vaseix par son directeur, M. Crassat, suivie de la visite des différents ateliers.

Nous avons poursuivi, l’après-midi, par une séance de restitution des vécus des apprentis sur leur première période en entreprise. En effet, les jeunes ne débutent pas leur formation par le CFA mais par une période en entreprise qui est leur premier lieu de formation. Ainsi, nous pouvons exploiter les vécus professionnels des étudiants dans nos cours mais également lors de séances dédiées afin qu’ils prennent conscience des réels apports de leurs pratiques professionnelles et les fassent partager à l’ensemble du groupe.

La journée a été clôturée par « une chasse aux selfies » dans l’établissement, afin d’apprendre à découvrir toute la structure.

                  

La dernière journée s’est déroulée sur le site du lac de St Pardoux avec le regroupement des apprentis entrants en formation BTSA PA, CAPa Métiers de l’Agriculture et Jardinier Paysagiste et BPA Travaux des Aménagements Paysagers. Ce sont donc près de 50 jeunes qui ont pu, le matin, dépasser leur appréhension sur les différents parcours d’accrobranches proposés et qui, l’après-midi, se sont affrontées au base-ball, au tir à la corde, à une course à énigmes…

Tous sont rentrés fatigués mais ravis et prêts à débuter leur parcours de formation qui, nous n’en doutons pas, sera un parcours de réussite !

                 

 

*EPLEFPA : Établissement Public Local d’Enseignement et de Formation Professionnelle Agricole